POCHETTE_EP_DREAMERS (FACE).jpg

BIOGRAPHIE

Les paysages sonores de  PURPLE ASHES  sont à l’image de la vie de Clémence de La Taille, multiples et éclectiques. De l’éblouissante lumière du désert de Djibouti, où elle puise ses premiers souvenirs, fascinée par la richesse minimaliste du désert, bercée par des rythmes ardents et colorés, jusqu’aux plaines lorraines où le ciel d’encre brune écrase le paysage. Clémence construit sa sensibilité parmi tous les contrastes offerts à ses yeux. 

Artiste protéiforme (sculpture, peinture, musique, écriture, chant), elle a toujours poussé la matière à son extrême, transformant l’acier massif rouillé en sculptures légères, la térébenthine en estampes sfumato, la colère en mélodie délicate ou la mélancolie en poésie sensible. Ces choix artistiques iront jusqu’à blesser son corps, elle doit arrêter de sculpter du jour au lendemain et c’est aujourd’hui uniquement par la musique qu’elle vient toucher notre âme.

 

Clémence et Syan se rencontrent en 2007, lors d’une master-class de création de chansons, avec 15 autres auteurs-compositeurs-interprètes, triés sur le volet par Francis Cabrel. 

A l’époque, tous deux sévissent dans la chanson française. C’est lors de cette expérience d’une semaine que se lie une amitié tant musicale qu’humaine entre un petit groupe d’auteurs-compositeurs. Pendant plusieurs années, les résidences de créations et concerts avec ce collectif s’enchaînent, permettant à chacun d’expérimenter de nouveaux horizons musicaux. Ainsi, Clémence décide de monter son propre projet, elle commence alors à en dessiner les contours.

En confiant à Syan les clés de compositions à quatre mains, ils forgent des mélodies subtiles puisant dans la richesse de leurs influences diverses. Les sons qui en explosent sonnent parfois trip-hop, électro-pop sans ignorer le rock, mais toujours sous forme de chansons… L’approche musicale de Syan tient autant du rythme marqué, que de la mélodie entêtante. Un clavier funambule, en équilibre entre tempo électro, machines et arpèges fous. 

 

PURPLE ASHES est une alchimie musicale qui ne laisse pas indifférent. Avec les textes poétiques, littéraires, intimes de Clémence, chantés principalement en anglais, finement ciselés et sophistiqués sans excès, PURPLE ASHES dépose à nos pieds un souffle chaud, un chant clair-obscur, une puissance d’ombre et de lumière, une palette vocale contrastée et vibrante. Un voyage sonore et poétique, sur les terres brûlées du monde. Des cendres pourpres, des couleurs sur le passé, il n’est pas de lumière sans ombre.