1024x576_V1.jpg

PRESSE

 

FRANCE BLEU (PARIS)
«Un duo Onirique et lumineux.» 

 

MUSICZINE
«Ténébreuse, son électro-pop laisse  filtrer quelques rayons de lumière. Cela lui permet de créer des paysages sonores atmosphériques envoûtants (...) il est clair que Clémence cherche la légèreté dans la puissance, la lumière dans l’ombre, et l’équilibre dans la violence.»

 

LONGUEUR D’ONDES
«Clémence et Syan sont des duettistes de haute voltige. La voix à la fois intense et douce de L’une s’entremêle aux claviers et machines de l’autre, dans une danse tantôt lumineuse et joyeuse, tantôt sombre et douloureuse.Il proposent avec ce EP une électro-pop débordante de sensibilité, d’émotion. Une fusion entre deux artistes parfaitement exécutée.»

 

CHRONIQUE WEB FENEC
«On navigue dans un univers assez proche de celui de Jeanne Added, moins orchestré, plus dépouillé, les habillages sont plus léger mais le champ est tout aussi Sirénique. On tombe vite dans le piège de Clémence et de ses mélodies, elle se greffe aisément sur les beats, quelques soient les rythmes.»

 

JOËL RAFFIER (SUD OUEST)
«Le tempo est médian, ni trop long ni trop rapide, Syan tricote des arpèges mélodieux élaborés. Un bâton torsadée sur lequel la voix de Clémence serpente et danse.(...) Les textes sombres, littéraire, tout près de la couleur musicale. »

 

PODCASTJOURNAL
"Purple Ashes, révélation électro pop avec le EP Dreamers. " / " Purple Ashes, duo électro pop Bordelais qui vaut le détour. " / " Purple Ashes est un groupe à suivre de l'indie française. " / " dynamique et imparable." 

SORTIZ.COM
"Une musique alternative intense plutôt envoûtante et assez minimaliste pour ne pas dire même ténébreuse, entre électro-pop, trip-hop et rock plus ou moins new-waveux, pleine de synthés progressifs lumineux tour à tour planants et sautillants, aériens et entrainants, hypnotiques et enlevés voire dansants. " / " 4 chansons des plus puissantes, des plus brillantes et des plus ambiantes qui soient. " / " Ils restent autant mélodieux que majestueux, riches d’harmonies entêtantes. " / " Si on navigue entre tempo électro, machines expérimentales et arpèges fous, il faut tout de même constater que tout se tient grâce au parfait équilibre de l’univers dynamique installé, aussi intime que sophistiqué, avec celui des textes littéraires inspirés, finement poétiques et ciselés à merveille."

 

DIVERTIR.EU
"Entre rock et électro, l'alchimie du duo s'impose dès l'écoute du nouveau single entrainant GET MY WAY. " / " Des chansons aux mélodies puissantes (…) Avec les textes poétiques, littéraires, intimes de Clémence, chantés principalement en anglais, finement ciselés et sophistiqués sans excès, Purple Ashes impose son chant clair-obscur, et sa puissance d’ombre et de lumière. " / " Un opus où se côtoient avec finesse électro pop, trip hop, chanson et accents rock. "

 

MOBEE.FR
"Purple Ashes est un groupe à suivre de l'indie française (…) Dynamique et imparable. " 

 

DIRECT ACTU
" Voix captivante et images hypnotiques, Purple Ashes est le titre électro qui met en conditions (…) Un flirte dans les méandres des genres (…) à la fois rock et électro-pop, ses mélodies effleurent les sens des auditeurs et enflamme les sens. "  " Les textes de Clémence (…) traduisent un sentiment et restent d’une sincérité forte (…) poésie du vrai. " / " Des tons sont bruts et purs à la fois, laissant passer une lueur héritée du mouvement Romantique (…) On y perçoit un univers onirique, un univers de questionnement sur l’existence et sur la vie. " (J.James Vachon)

 

ABRACADABRA
"Découverte d’un duo électro pop imparable. " /  " Un clip vaporeux signé Marie Genevoix  et Jérôme d’Aviau. " / " Une ode au cheminement intérieur, à la résilience (…) Clémence, artiste protéiforme se consacre aujourd’hui uniquement à la musique, pour le plus grand bonheur de nos oreilles. " / " Dreamers bouscule et caresse, griffe le monde d’aujourd’hui. (…) Une musique puissante et salvatrice, parfaite pour affronter cette période. "

 

CINEDWELLER
"Electro au féminin envoûtant, le nouveau projet des Purple Ashes interpelle notre intériorité par ses morceaux rugueux, fluctuants, et efficaces jusque dans leur froideur atmosphérique. (…) Le nouvel EP du duo Purple Ashes qui avait fait la première partie de Canine en 2018, (…) promet de se confiner avec soi-même pour des écoutes sensorielles et personnelles. " (Frédéric Mignard)

 

BLOG PATWHITE 
"À chaque single, Purple Ashes nous séduit par son énergie et sa puissance mélodique (…) Entre puissance rock et électro dansante, le groupe dépose à nos pieds un souffle chaud, un chant clair-obscur, une puissance d’ombre et de lumière, une palette vocale contrastée et vibrante. " / " Une musicienne et une parolière de haut vol. "

 

CLIP DU JOUR : " Get My Way, un titre bourré de sens et d’énergie " / " Un EP inspiré aussi lyrique que musclé, entre poésie et décibels, porté par des mélodies qui restent bien en tête. " / " Electro-rock salvatrice. " / " Un clavier funambule, en équilibre entre tempo électro, machines et arpèges fous. " 

 

JUSTFOCUS.FR
 Un splendide premier clip  " / " Un EP puissant et mélodique sur lequel brille la voix de Clémence de la Taille. " / " Une énergie contagieuse " / " Un univers sombre d’où surgit la lumière. "  /  " Les rythmiques flottantes et chaloupées surprennent par leur mariage avec les mélodies entêtantes. "

 

MaZIC  
" Purple Ashes sort le magistral clip de Get My Way (…) Purple Ashes, le duo de rock bordelais, annonce son grand retour en mai avec un maxi très inspiré, Dreamers, porté par un premier tube Get My Way. "

 

ACTUMEDIA.FR  
"Clémence, alchimiste  qui dessine au fil des morceaux un paysage musical aérien et envoûtant. (…) superbe single très mélodique Get my Way (…) qui fait suite au EP "Someting in the Air"  qui a recueilli d’excellentes critiques des divers médias rock. " / " Clémence et Syan sont des duettistes de haute voltige. La voix à la fois intense et douce de l’une s’entremêle aux claviers et machines de l’autre. " /  " Une électro-pop débordante de 
sensibilité et d'émotion " / "A écouter de près pour bondir de plaisir ! "

 

MUSIKPLEASE
Purple Ashes et sa plongée dans l’insomnie "

Et si les rêveurs ne dormaient plus ? (…) Une mélodie engageante sous un vernis ouvertement rock. Le tout imagé par un clip métaphorique rondement ficelé. La vidéo mêle ainsi des séquences de films des années 20 (Métropolis, Faust et Nosferatu) pour mieux impacter le message véhiculé. Une horde d’êtres humains désorientés, obéissant sans plus aucune réflexion. Rappel sans détour du devenir toujours plus préoccupant de notre Monde, abruti par le virtuel et les mouvements de masse…

 

CANYOUHEAR.FR

"Ce morceau est une véritable claque, aussi bien musicale que visuelle." /  "Clémence et Syan créent un univers aussi poétique et lumineux que mécanique et sombre (…) Stéphane Schott, venu apporter sa touche en tant que compositeur additionnel et arrangeur. À eux trois, ils ont composé un opus qui, au vu de l’électrochoc véhiculé par Dreamers In Sleepless Night, s’annonce très prometteur."  / "Avec ce nouveau titre, Purple Ashes imagine ce que serait le monde si les rêveurs ne dormaient plus, et mise sur des sensations dignes des montagnes russes ! Froids et avec un rythme répétitif et entêtant, les couplets ont de quoi donner la chair de poule. Nous voilà plongés en plein cauchemar, reflet de nos sociétés surindustrialisées et évoluant à cent à l’heure, ne nous laissant plus le temps de rêver et de vivre. Mais très vite, le refrain rompt ce chant, aussi sinistre que fascinant, pour laisser place à un cri du cœur sur lequel nous savourons la palette vocale de la chanteuse. De ce balancement entre les deux extrêmes naît un équilibre parfait et percutant d’où jaillit une vague d’émotion. (…) Avec son montage maîtrisé, le clip nous immerge dans ce monde où les rêveurs privés de sommeil perdent pied et où l’individu s’efface au profit d’une masse hypnotisée et déshumanisée. Un portrait criant de vérité… Purple Ashes ne prend pas de pincettes pour délivrer son message, et on ne peut que saluer son audace. On adore ! "

 

ARTSIXMIC.FR

Electro au féminin envoûtant, le nouveau projet des Purple Ashes interpelle notre intériorité par ses morceaux rugueux (Dreamers in Sleepless Night), fluctuants (Season Changes), et efficaces jusque dans leur froideur atmosphérique (Get my Way) / Le duo sort un clip splendide, Dreamers in Sleepless Night qui rend hommage à Murnau et Fritz Lang. On y voit avec un superbe noir et blanc nuageux des personnages déboussolés, perdus, totalement en dehors de la réalité, (…) De quoi se réveiller en musique ! 

 

 

SONGAZINEW

Voici un savoureux mélange entre le rock et l’électro. Ce duo, c’est aussi, et avant tout: une voix et des textes émis par Clémence, des claviers et une architecture musicale par Syan. Et, dernièrement, s’y ajoute la collaboration du compositeur Stéphane Schott (LYYNK), pour leur nouvel EP Dreamers à venir dans 10 jours (le 20 mai 2021). Purple Ashes créé des mélodies particulières, parfois ondoyantes, parfois tempérées par des tempos frénétiques. « Dreamers In Sleepless Night » s’amuse à détourner les films Métropolis, 1927, (Fritz Lang), Faust, 1926, et Nosferatu, 1922, (Murnau), et nous basculons en plein cauchemar. Mais attention, tout le sens est là: voici le portrait d’une société hypnotisée, qui tombe en masse dans un état inconscient. La réalité se perd au fur et à mesure que cet « état zombie » s’installe.

 

LITZIC.FR

(…) Une électro-pop de très belle facture. Non seulement la production est sans faille, mais les ambiances ne sont absolument pas en reste. C’est du très bel ouvrage, à la lisière de la cold-wave par moments, avec néanmoins un côté plus dansant et chaleureux. / Nous tenions à souligner l’excellent travail du duo sur les musiques, sur les tessitures électroniques, avec parfois des touches expérimentales très bien senties (le piano free sur Dreamers in sleepless night notamment). Nous vous invitons donc à jeter une oreille attentive à cet EP (…)

 

 

LUST4LIVE.FR

Plus électrique que jamais, le groupe réussit à trouver le bon dosage électro pop avec une qualité d’accroche au sommet. Leur très élégant nouvel 4 titres “Dreamers” est au parfait équilibre de leur art. Le formidable “Get my Way” nous entraîne irrémédiablement dans un son enivrant et encore plus “Dreamers in sleepless night ” qui possède à lui seul une puissance implacable et démontre une palette sonore côtoyant avec finesse l’électro pop, le trip hop, et la chanson rock aux accroches proches de  Nine Inch Nails et Massive Attack. / Purple Ashes nous bouscule et nous caresse, croquant notre monde avec subtilité dans un intime voyage a l’aurore d’un nouvelle ère…

 

PATWITH.COM
Electro au féminin envoûtant, le nouveau projet des Purple Ashes interpelle notre intériorité par ses morceaux rugueux (Dreamers in Sleepless), fluctuants (Season Changes), et efficaces jusque dans leur froideur atmosphérique (Get my Way).

Le duo sort un clip splendide, Dreamers in Sleepless Night qui rend hommage à Murnau et Fritz Lang. On y voit avec un superbe noir et blanc nuageux des personnages déboussolés, perdus, totalement en dehors de la réalité, tenant à peine sur leurs jambes. Petit à petit, une masse de personnes s’impose, opérant comme lobotomisée des tâches communes. De quoi se réveiller en musique !
 

PUBLIKART.NET

(…) Clémence de La Taille et Syan creusent le sillon d’une indie électro pop française aux paroles anglaises et aux rythmiques robotiques. Get My Way, Dreamers in sleepless night, Nothing is better et Seasons Change sont cohérents dans leur approche musicale portée par une voix centrale entourée de beats électroniques synthétiques. Le clip de Get my way (…) se concentre sur la chanteuse de l’eau jusqu’à la taille, comme transportée par les éléments. Quelques jours avant le début du confinement, elle se livre en toute liberté avec une belle ode poétique ./ La musique entêtante de Get my way reste marquée dans l’esprit longtemps après l’écoute. (…) belles envolées lyriques cristallines de la chanteuse et des rythmes rock répétitifs. La musique rappelle les glorieuses heures du trip hop dans les années 90, chères à ceux qui se sont laissés bercer par la musique de cette époque. 

Il y a du Télépopmusik époque Breathe voire du Goldfrapp époque Utopia chez Purples Ashes, entre puissance contenue et déluges de décibels. (…) un vrai régal électro pop à ne pas bouder.

 

IDOLESMAG.NET
Ils forment l’un des binômes des plus créatifs de ces dernières années. Elle s’appelle Clémence de la Taille et elle écrit des textes ombreux empreints de poésie. Il s’appelle Syan et il compose des titres hypnotiques et frénétiques qui lorgnent sur le trip hop et le rock électro. (…) des chansons à l’esthétique sonore, lexicale et visuelle des plus intéressantes. Des titres parfois inquiétants, même. Et ça, c’est plutôt rare. Donc forcément précieux.  (…) la bande son parfaite d’une nuit d’insomnie.

On se réjouit de découvrir le tandem sur un format plus long tant le regard créatif qu’il pose sur notre monde en plein bouleversement est captivant. (Luc Dehon)

 

MOBBEE.FR

Electro au féminin envoûtant / Morceaux rugueux, fluctuants, efficaces. / Clip splendide :
« Dreamers in sleeplees night » (…) superbe noir et blanc nuageux / De quoi se réveiller en musique.  (V.AUJUIN)

 

BLA-BLA-BLOG .COM
(…) même voix éthérée à la Portishead, mêmes sons synthétiques, même travail sur la rythmique. / Le duo formé par la Française Clémence de la Taille et son acolyte Syan, avance avec volonté, aplomb et maîtrise. / Court album étincelant qu’on s’approprie avec plaisir, à l’exemple du titre pop "Dreamers in Sleepless Night". / L’auditeur appréciera la sophistication de la composition et les constructions sonores de Purple Ashes, (…) des morceaux d’une belle complexité. On sera tout autant sensible au message engagé de Clémence de la Taille dans l’épidermique "Seasons Change" qui va droit aux tripes. Du bel ouvrage. 

 

MAXOE.COM
Très belle galette avec ses quatre titres. C’est un peu pop mais c’est surtout électro et le ton est orienté vers le rock, plus percutant, plus saignant que de la pop. Il y a une sacrée ambiance, comme sur Dreamers in Sleepless Night. Ils ont des choses à raconter à soulever (…). Cela me fait un peu penser à des groupes des années 80 qui savaient mélanger orchestral et électro. Je ne sais pas pourquoi j’ai pensé à Propaganda avec P-Machinery. Les sons sont aux petits oignons et l’inspiration est belle et bien là. Et puis il y a cette voix, que je trouve magnifique, en place, sans chichis, à l’essentiel. Vite un LP !

 

ZICKMA.fr
Parfois une chanson est puissante et puis arrive le clip et le tout est élevé au rang d’oeuvre d’art…Voici Purple Ashes avec le somptueux clip « Nothing is better » 

 

A-VOS-MARQUES-TAPAGES.FR
(…) 4 titres ce n’est pas long, mais ceux-là nous tiennent en haleine tout du long…Get my Way : Une chanteuse sur une corde raide, des orchestrations amples et minimales à la fois…Electro-pop matinée de rock avec un zeste d’indus. Voilà pour l’ambiance. Classe et pêchue…Dramaturgie échevelée du changement des saisons que ne renierait pas K. Bush. Seasons Change : Ritournelle obsessionnelle, Dreamers in Sleepless Night et oui les rêveurs ne dorment plus…(…) Un disque à écouter comme un rêve éveillé et à chanter à gorge déployée ! Nothing is Better !

 

PLAISIRCULTUREL.OVER-BLOG.COM

Le duo rock bordelais Purple Ashes est de retour avec un nouveau clip, Nothing is Better, un véritable tube pop à retrouver sur le EP Dreamers sorti avant l'été.

Purple Ashes signe avec Dreamers un second maxi EP ambitieux qui se donne les moyens de sortir du lot, non seulement au travers de ses compositions au son ample et à la portée mélodique certaine, mais aussi et surtout grâce à une identité visuelle affirmée et épaulée ici par trois clips pour quatre titres. Quelques influences rock se font également sentir, et la diversité des ambiances, rythmes et instruments vient enrichir l’ensemble. La voix de Clémence, claire, franche et sensible, comme on aime !

 

CANYOUHEAR.FR
Annoncé avec la mise en ligne des singles Get My Way et Dreamers In Sleepless Night, le nouvel EP du tandem Purple Ashes (…) un opus court mais déjà incontournable ! (…) S’affranchissant des normes musicales, Purple Ashes a poussé ses expérimentations sonores plus loin, créant ainsi une atmosphère hypnotique efficace. Entre électro, rock et trip-hop, Dreamers frappe en plein dans le mille. Froid, mais non dénué de personnalité, Dreamers nous plonge dans une nuit d’insomnie. Get My Way ouvre l’EP avec son rythme entêtant aux allures mécaniques, que la voix lumineuse de Clémence vient contrebalancer. Cette opposition entre ombre et lumière atteint son paroxysme sur l’excellent et percutant Dreamers In Sleepless Night. S’ensuit Nothing Is Better avec son rythme plus doux et son instrumentation éthérée, qui nous permet de savourer la poésie de l’écriture de Clémence, navigant pour ce titre entre anglais et français. L’EP se clôt ensuite sur les fluctuations sonores de Seasons Change. En quinze minutes, Purple Ashes aura réussi à dépeindre notre monde évoluant à cent à l’heure ; nos sociétés dans lesquelles les rêveurs n’ont plus le temps de dormir. Et dans cette course contre la montre presque suffocante, la lumière cherche son chemin. Secousses garanties !

 

PATWHITE.COM
(…) Groupe français Purple Ashes séduit une fois encore avec son électro pop futuriste et une nouvelle vidéo appelée Nothing is Better. Le titre vaut le détour. On le retrouver sur le EP Dreamers sorti il y a quelques mois. (…)